Le désert de la lune

Publié le par Emmanuel



Le désert de la lune

J’aime beaucoup le nom de cette plage la plus connue du petit port de Onjuku, situé à l’extrême sud de la péninsule de Boso, dans la préfecture de Chiba, avec ses statues de bronze plantées sur une fausse dune de béton. C’est à peu près la seule chose que j’ai apprécié de l’endroit. L’”a peu près” signifie qu’il y a autre chose que j’ai vraiment aimé mais j’en parlerai demain.

Sinon, ma bonne action dans cette ville a été de m’arrêter lorsque j’ai dépassé une jeune motarde qui trimait à pousser sa moto en panne et de la pousser à mon tour jusqu’à la station-service la plus proche. J’ai eu le droit à mille remerciements et à autant de courbettes car si le geste peut sembler banal en France, il l’est beaucoup moins au Japon. C’est l’un des nombreux paradoxes du Japon où les gens sont très courtois mais peu solidaires.

Pour conclure, un petit mot sur l’élection de Obama. C’est bien la meilleure chose qui pouvait arriver aux Etats-Unis après huit années d’obscurantisme bushiste.


Commenter cet article

Jim 05/11/2008 21:12

Traversée par des vaisseaux du désert figés...

Bonne soirée :0059:

Emmanuel 06/11/2008 05:13


Je reconnais le poete! Tu as aussi flashe sur le nom?


Orties 05/11/2008 15:56

C'est le nom de l'article qui m'a fait venir, c'est un nom de plage donc? C'est vraiment très poétique comme dénomination.

Emmanuel 06/11/2008 05:07


Oui, le nom de la plage ou se donnent rendz-vous les surfeurs du coin. C'est vrai que le nom est poetique. C'est pour cela que je l'ai choisi comme titre. Merci pour ta visite!