Momiji : Couleurs d’automne

Publié le par Emmanuel

   Momiji ou Koyo désignent en japonais ce moment particulier de l'automne lorsque les feuilles des arbres se colorent d'un rouge ou d'un jaune éclatant, offrant certaines années un spectacle d'une beauté à couper le souffle. Lorsque j'ai récemment visité le mont Takao, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Tokyo, le Momiji atteignait son apogée. Alors pas étonnant que des milliers de Japonais, et une poignée de touristes ou résidents étrangers, se soient donnés rendez-vous ce jour-là pour l'ascension.

   Le mont Takao offre l'avantage d'être proche de Tokyo, parfaitement desservi par le train en moins d'une heure à partir de Shinjuku, et d'ofrir un sommet qui culmine modestement à 600 mètres. L'aller-retour depuis Tokyo se fait aisément en une journée, ascension comprise.

   Il existe à ma connaissance six chemins balisés pour atteindre le sommet mais le plus emprunté est incontestablement le chemin numéro 1 qui transite par le temple Yakuo, situé à mi-parcours environ. En bonne forme, la montée se fait en une heure et demie, plus si, comme moi, vous vous arrêtez souvent pour une pause...photo. Un peu plus de 3 kilomètres où, par endroits, certains regretteront, comme moi, les petits kilos superflus. Pour les personnes âgées, pressées, en petite forme, ou tout bonnement paresseuses, un télésiège ou un funiculaire, au choix, vous permettront d'éviter la première partie du parcours, la plus raide.

   Seule une légère ombre au tableau, la foule. Du moins sur le sentier que j'avais choisi d'emprunter. Cependant, celui-ci étant large, aucun problème pour se croiser ou dépasser sans se bousculer.

   Bilan de la journée: une ballade très agréable, un grand bol d'air et....des courbatures le lendemain.

   Quelques clichés du jour ci-dessous.     


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Un aperçu du sentier numéro 1. Ca ne paraît pas mais la montée est raide à cet endroit.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Difficile d'expliquer pourquoi mais j'ai été fasciné par les racines de ces vieux arbres, des cèdres je crois, que l'on peut admirer tout le long du parcours. Les Japonais semblaient étonnés que je m'y intéresse.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Sans doute là pour protéger autrefois les pèlerins qui se rendaient au temple.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Un aperçu de la file d'attente pour emprunter le téléphérique. Cela va presque plus vite à pied. Patience, patience!!

   
Fichier hébergé par Archive-Host.com
On souffle un peu, on en profite au temple Yakuo avant de repartir jusqu'au sommet.


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Un petit coucou au passage au Bouddha impassible du coin.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Un coup d'oeil au bâtiment annexe à la beauté austère.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Et eux, ce sont qui ces petits bonhommes de pierre avec leurs bonnets rouges? On les appelle des Jinzo.

  
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Et eux, les deux monstres qui semblent effrayer le brave papy japonais? Ce sont des Tengu. Divinités maléfiques autrefois qui se sont assagies avec le temps et devenues bonnes âmes protectrices des montagnes. A noter qu'un Tengu ne sort jamais sans sa paire d'ailes et son grand nez.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Les feuilles d'automne sont assorties aux couleurs du bâtiment.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Au sommet, après l'effort, le réconfort et la beauté de Momiji. Les Japonais en profitent pleinement.


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Ou la contemplation de d'autres sommets lointains.


  

Publié dans Nature

Commenter cet article

Jim Dante 21/10/2009 15:51


L'automne flamboie des mêmes couleurs autour du globe... J'espère que leurs bonnets les tient au chaud...


BEAUCHENE-LELAY Bernadette 16/12/2008 09:51

Quelle belle visite guidée ! Merci pour les photos et les commentaires !

Emmanuel 21/12/2008 06:19



Bonjour Bernadette!


Si je ne me trompe, mon service spécial de renseignements vous localise dans le Morbihan, plus précisément dans la commune de S..., connue pour sa
baie. Nos racines communes se situent à P...., toujours dans le Morbihan; votre maman s’appelle Marguerite et votre grand-mère Léontine.


Un grand merci pour votre visite sur mon blog et le commentaire sympathique que vous y avez laissé. Puisque nous sommes de la même famille, au sens
très large du terme, je me permets de vous faire de grosses bises (4 car c’est la mode en Bretagne). A bientôt. 













michel-h 15/12/2008 16:05

Merci pour la ballade...à+

Emmanuel 21/12/2008 06:10



Merci pour ta visite Michel. Et mille excuses pour ne pas être allé sur ton merveilleux blog depuis un bon moment!